Experts en étanchéité depuis plus de 20 ans

1.866.585.0090

ELKEM MÉTAL – Saguenay

Réfection de toiture d’une fonderie en plusieurs phases

Réfection toiture Saguenay: Elkem Métal

Elkem Chicoutimi  nous a confié divers travaux de réfection de toiture d’une fonderie à Saguenay. Les travaux ont été effectués en plusieurs phases.

Le client était aux prises avec des problèmes d’infiltration d’eau. Il recherchait une solution alternative de réfection pour rétablir l’étanchéité de la toiture de tôle de son usine de ferrosilicium à Saguenay. Il souhaitait aussi éviter une fastidieuse et coûteuse remise à neuf de la toiture.

Multiples défis

Le premier défi était que la solution recherchée devait pouvoir être mise en place sans interrompre les opérations de la fonderie.  Il va sans dire que cette solution de réfection devait être efficace et durable.  D’ailleurs, le client exigeait qu’une garantie d’étanchéité accompagne les travaux.

Un autre défi important était la sécurité lors des travaux, vu la pente très abrupte de la toiture.

Réfection de toiture d'une fonderie - pente abrupte

Enfin, le client souhaitait aussi pouvoir diviser les travaux en plusieurs phases.

Solution sur mesure

À partir des besoins et attentes exprimés, nous avons élaboré une solution sur mesure qui ne nécessite pas l’arrêt des opérations.

Nos membranes liquides résistent au dur environnement d’une fonderie et aux nombreux contaminants chimiques présents dans l’air. Elles  résistent aussi aux intempéries, au rayons UV et aux températures extrêmes du climat québécois.

La solution proposée comporte une garantie d’étanchéité et a été divisée en plusieurs phases.

De plus, notre solution répond à toutes les exigences en matière de sécurité pour les travailleurs.

Ainsi, grâce à une réfection divisées en plusieurs phases, Construction DSL a répondu à toutes les attentes du client. Nous sommes très fiers d’avoir pu lui éviter une coûteuse remise à neuf.

Phase 1 (10400 p²) en octobre 2011
Phases 2 et 3 (9100 p²) en septembre 2012
Phase 4 (6000 p²) en octobre 2015

Vous savez ce que vous voulez?